Balade vers...

visite guidée de St Bertrand de Comminges et de la Cathédrale Sainte Marie de St Bertrand de Comminges du 11/12e siècle, (architecture romano-gothique), ses vitraux Renaissance, le chœur de stalles sculptées et les orgues du 16e siècle sont remarquables. Vous apprécierez également l’intimité du cloître roman du 12e siècle.      

-          L’après midi, nous aurons une visite guidée du Château de Valmirande : l’ensemble créé « ex nihilo » à partir de 1892 par le Baron de Lassus. De style Néo-Renaissance, le château et ses dépendances ont été édifiés par l’architecte bordelais Louis Garros. Puis partons à la découverte des dépendances (écurie et sellerie), de la chapelle (1902-1905) avec ses vitraux, marbres et sacré cœur. Le parc, d’une quarantaine d’hectares (tulipiers de Virginie, hêtres pourpres, cèdres du Liban…), conçu par Eugène Bülher est classé « jardin remarquable ».

 

Promenade en Basse Navarre à Saint Palais et Irissary

Notre sortie de Printemps nous a porté sur Saint Palais et Irissary.

Le matin : Visite et découverte de la fabrique de linge basque à Saint Palais dont certaines pièces sont de vrais bijoux. Un métier de dextérité de savoir faire et de passion qui nous entraîne entre histoire et tradition.

L'après midi : Irissarry est un joli village à découvrir. Les premières traces de constructions datent du XIIème siècle avec la maison Ospitalea, célèbre hôpital des chevaliers de l’ordre de Jean de Jérusalem, devenu aujourd’hui un Centre d’Education au Patrimoine et entièrement réhabilité par le Conseil Général des Pyrénées Atlantiques, l’église Saint Jean Baptiste et son oratoire du XIIème siècle, ses dalles funéraires sous le porche, son retable trinitaire, son orgue, ses galeries en bois méritent bien une visite... les nombreux mégalithes qui datent de l’époque paléolithique se trouvent sur le mont Baigura situé à 897 m d’altitude. Cette colline approvisionne tout le village d' Irissarry en eau potable grâce à ses 5 sources naturelles.

Visite de la Maison Ospitalea, autre appellation de la Commanderie d’ Irissary . Ce bâtiment du XVIIème siècle fut une commanderie de l’Ordre de Malte, particulièrement harmonieux entre cette architecture imposante et  massive et l’allure contemporaine de l’aménagement intérieur.

 

Et pour terminer, accueil chez Minhondo où le gâteau basque est une histoire de famille avec dégustation de ce produit typique et emblématique du Pays Basque. Certaines se sont mises à la confection de ce fameux gâteau sous la houlette d'un charmant pâtissier qui nous a délivré sa recette gourmande.

...eh oui nombre d'entre nous en sont ressortis avec leurs petits ou gros paquets de gourmandises !!! Attention gentes dames et gentils messieurs à notre diabète (oh pardon ! pour certains)...

A la découverte de la Navarre côté  espagnol / OLITE la médiévale...

Et nous partons pour la Navarre espagnole. Nous traversons monts et vallons qui font la beauté du paysage vers Pampelune puis  nous poursuivons sur OLITE .

Une silhouette élancée et harmonieuse se profile... C'est le château d'OLITE qui domine la petite ville médiévale, à 42 km de Pampelune. Siège de la cour Royale au Moyen Age sous Charles III le gentil, épaisses murailles et tours crénelées ont abrité rois et princesses. Le château constitue l’exemple le plus significatif du gothique civil de Navarre.

Promenade dans les rues étroites où nous déambulons à la découverte de belles maisons de pierre aux blasons prestigieux et avant-toits en bois, le long de galeries médiévales et de splendides églises, sans oublier les murailles romaines puis nous allons déguster et faire nos emplettes dans une Cave que nous visitons et sous la houlette d'un homme charmant qui nous présente de façon fort imagée et volubile les procédés de la fermentation et les vins de Navarre qui font le bonheur des papilles, ventant la renommée méritée des crus d’Olite (rosés, rouges primeurs, crianzas et reservas) bénéficiant de l’appellation Navarre, le tout dans un langage fort convenable de la pratique de la langue française . Puis nous continuons vers UJUE, autre village médiéval perché à 840 mètres d’altitude, qui nous a accueilli pour un déjeuner traditionnel dans une pittoresque boulangerie-restaurant, grande tablée fort conviviale et gargantuesque. Après ces mets originaux et délicieux, c'est repus que nous sommes partis à la découverte de ce magnifique village aux rues étroites, dominé par le sanctuaire forteresse de Santa Maria de Ujue. Un panorama remarquable sur la cordillère pyrénéenne et la plaine de la Ribera. Nous repris notre car pour un retour sur Arthez de Béarn ... mais avec une halte imparable à Béobie pour quelques achats !!!  Quel dommage qu'une trentaine d’adhérents aient participé à ces moments enchanteurs que nous avons partagé avec bonheur non ? Une sortie culturelle et dépaysante sous un doux soleil et un ciel d'un bleu magnifique et orchestré par notre adorable guide Miquel qui nous a conté de grands moments historiques en les ponctuant d'anecdotes  avec beaucoup d'humour.

Clin d’œil sur la journée en Gironde...

Les Gaouyous en « vadrouille… »

 Un petit groupe d’une trentaine d’adhérents du club d’ Arthez de Béarn est parti la semaine dernière sur les routes de la Gironde pour la fête des Rhododendrons  et le Musée des Allumettes…

 

A SAINT SELVE, au Domaine de Grenade, créé par le baron Edmond de Carayon-Latour et son épouse Henriette de Chateaubriand en 1859. Après de nombreuses années de rénovation et de réhabilitation, le Domaine est un exceptionnel patrimoine architectural et paysager.

 

Promenade commentée en petit train dans les Jardins du Parc, labellisé « Jardins remarquables »  par le Ministère de la culture depuis 2007. Avec la plus grande forêt de rhododendrons d’Europe (40 hectares), le Domaine de Grenade offre un site exceptionnellement fleuri chaque année au mois de Mai.

 

 Après une parenthèse déjeuner pour ravir nos papilles, ce fut le départ sur FONTET pour la visite du Musée de l’Artisanat, du Monument en allumettes et des Sciences Naturelles.

 

Y sont présentées de minutieuses maquettes d'allumettes reproduisant des monuments tels que l'abbaye de La Réole (150000 allumettes), le Château de Versailles, la Cathédrale de Reims (350000 inscrites au Guinness des Records), mais aussi différentes sortes de navires, ou encore de nombreux outils utilisés jadis dans nos campagnes.

 

Nos « Gaouyous » enchantés par cette grande balade « fleurie » et par une douce température sont rentrés sur Arthez de Béarn en « chansons »…

 

Joie et bonne humeur étant le maitre mot pour cette agréable journée.

 

et très prochainement une vidéo ...

 


Une journée à ...

Visite de l’église du XIe siècle « Ste Marie »et découverte de son tympan, clocher et retable du XVe siècle, lieu de vie des religieuses bénédictines et d’Infantes de la famille royale du premier roi d’Aragon,  visite guidée du Musée Diocésain d’art religieux médiéval du Haut Aragon : chapiteaux romans dans le cloitre, espace dédié aux livres de chœurs,  musique et cloques, peintures murales dans l’ancien  réfectoire. 

Puis ce fut le vieux Monastère de San Juan de la Peña surplombant le rocher du même nom.

Nous n'avons pu, hélas, visiter Santa Cruz de la Seros, faute de temps...  un déjeuner tardif et un certain nombre de nos voyageurs souhaitant s'arrêter, comme prévu initialement, aux ventas de Camfranc. Journée très intense culturellement parlant, mais fort intéressante, qui s'est terminée dans la bonne humeur comme d'habitude.

Une journée à Lectoure

Le 05 Mai dernier, un petit voyage d'une journée dans le Gers a eu lieu et nous sommes partis à la découverte de LECTOURE. Nous étions une trentaine de seniors en partance pour la visite du cœur de cette ville qui regorge de trésors témoignant de son glorieux passé. Des petites ruelles nous ont emmenées aux remparts, à  la cathédrale St Gervais en passant par l'ancien château des Comtes d'Armagnac, la Fontaine de Diane et la Tannerie Royale.

Puis nous avons fait une dégustation de produits du terroir. Après un repas convivial, nous nous sommes rendus à l'ancienne tannerie du XVIIIe siècle où l'on nous a raconté l'étonnante histoire du  "Bleu de Lectoure" du Pastel, cette plante crucifère dont les feuilles produisent un bleu exceptionnel en peinture et en teinture, suivi de la visite de la salle où sont entreposés tous les produits qui en dérivent.

Après cette agréable ballade, retour dans la joie et la bonne humeur (et en chansons) dans notre fief arthézien.